Belinda Cannone

De Wikimanche

Belinda Cannone, née en Tunisie le 29 août 1958, est une écrivaine liée au département de la Manche.

Elle partage sa vie entre Paris et sa maison dans le Nord-Cotentin. Le 11 mars 2011, sa résidence secondaire est cambriolée : deux malles contenant son journal intime sur quarante ans et sa correspondance lui sont dérobées. Elle tire de ce fait divers un livre La Chair du temps.

Elle enseigne d'abord à l'université de Corte (Corse), puis, à partir de 1998, à l'université de Caen (Calvados).

Ouvrages

  • Dernières promenades à Pétropolis, éd. du Seuil, 1990
  • L'Île au nadir, éd. Quai Voltaire, 1992
  • Trois nuits d'un personnage, éd. Stock, 1994
  • Lent delta, éd. Verticales, 1998
  • L'Écriture du désir, éd. Calmann-Lévy, 2000, prix de l'essai de l'Académie française
  • Le Sentiment d'imposture, éd. Calmann-Lévy, 2005, Grand prix de l'essai de la Société des gens de lettres
  • L'Homme qui jeûne, éd. de l'Olivier, 2006
  • La Bêtise s'améliore, éd. Stock, 2007
  • Entre les bruits, éd. de l'Olivier, 2009
  • La Tentation de Pénélope, éd. Stock, 2010
  • La Baiser peut-être, éd. Alma, 2011
  • La Chair et le temps, éd. Stock, 2012, prix littéraire de la ville de Caen

Distinctions

En 2012, elle est faite chevalier de la Légion d'honneur.

Notes et références