Bataille de la Fosse (1799)

De Wikimanche

La bataille de la Fosse est un épisode de la chouannerie dans la Manche, qui a lieu le 5 novembre 1799 à Carantilly.

Le général Louis de Frotté tente de pénétrer dans le sud du département de la Manche à la tête de plusieurs centaines d'hommes [1]. Mais son Armée catholique et royale de Normandie est vaincue par l'armée républicaine [2]. Le comte Louis de Frotté, échoue ainsi dans son projet de « grande offensive » [2]. Il se réfugie dans la forêt de la Lande Pourrie. Une trêve est signée le 17 décembre [2]. Elle ne dure que trois semaines, rompue le 5 janvier 1800 au Sap (Orne) par la légion des chouans de Picot, « le boucher des Bleus » [2].

L'écrivain Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889) y fait allusion dans L'Ensorcelée (1854).

Notes et références

  1. Jean-Ange Quellien, Le Cotentin : histoire des populations, éd. Gérard Monfort, 1983, p. 118.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Louis de la Sicotière, Louis de Frotté et les insurrections normandes, éd. Plon, 1889.

Article connexe