Bénédiction de cloches paroisse Saint-Étienne de Millières (1952)

De Wikimanche

La Bénédiction de cloches paroisse Saint-Étienne de Millières est un événement de la Reconstruction.

L'église Saint-Étienne détruite en 1944 lors des combats de la Libération de la commune entre les 26 et 28 juillet retrouve ses cloches lors d'une cérémonie religieuse de bénédiction qui a lieu le 24 janvier 1952. En attendant la reconstruction de l'église les trois cloches sont mises provisoirement sur un beffroi jusqu'à leur installation dans le clocher.

Inscription de la 1re cloche

  • Née en 1907, détruite en 1944 lors des combats de la Libération, j'ai été refondue en 1951 et bénie le 24 janvier 1952 par son excellence Monseigneur Guyot, évêque de Coutances et Avranches en présence de Pierre Guyot, prêtre, étant curé et Jean Fautrad, maire de Millières.
  • « Ma voix de bronze redira : votre Dieu, ne l'oubliez pas ! »
  • J'ai été nommée Denise, Louise, Andrée, Christine, Jacqueline, Jeanne, Geneviève, Marie-Jeanne, Élisabeth, Annick par Messieurs Jean Fautrad, Pierre Fautrad, Fernand Fautrat, Robert Heimendahl, Fernand Lerouge et Mesdemoiselles Anna Bihet, Marie Decathéaugrue, Mesdames veuve Louis Lamy, veuve Victor Lecampion, Léon Moulin.
  • Cornille de Villedieu m'a faite.

Cette cloche pèse 1 315 kg et donne le RÉ.

Inscription de la 2e cloche

  • Née en 1914, détruite en 1944 lors des combats de la Libération, j'ai été refondue en 1951 et bénie le 24 janvier 1952 par Monseigneur Louis Leridez, protonotaire apostolique, vicaire général de Coutances en présence de Pierre Guyot, prêtre, étant curé et Jean Fautrad, maire de Millières.
  • « Ma voix de bronze chantera pour toutes vos joies d'ici-bas »
  • J'ai été nommée Anna, Marguerite, Germaine, Hélène, Martine, Suzanne, Marthe, Marie-Paule, Renée, Michelle par Messieurs l'abbé Louis Banse, Marcel Bellamy, Jean Lecampion, Raymond Lecampion, Louis Regnault et Mesdames Albert Brothelande, veuve Charles Cavey, David Cousin, veuve Paul Mahier, Pierre Regnault.
  • Cornille de Villedieu m'a faite.

Cette cloche pèse 915 kg et donne le MI.

Inscription de la 3e cloche

  • Née en 1914, détruite en 1944 lors des combats de la Libération, j'ai été refondue en 1951 et bénie le 24 janvier 1952 par Monseigneur Léon Simonne, prélat de sa sainteté vicaire général de Coutances en présence de Pierre Guyot, Prêtre, étant curé et Jean Fautrad, maire de Millières.
  • « Ma voix de bronze par son glas, sur tous vos défunts pleurera »
  • J'ai été nommée Christiane, Émilienne, Modeste, Albertine, Bernadette, Françoise, Thérèse, Béatrice, Marie, Madeleine par Messieurs Charles Bellamy, Auguste Bihet, Alfred Colette, l'abbé Alexandre Laisney, Maurice Lecampion et Mesdames veuve Louis André, Henri Bellamy, Mademoiselle Jeanne Mahier, Madame Albert Regnault et Mademoiselle Paulette Tripon.
  • Cornille de Villedieu m'a faite.

Cette cloche pèse 660 kg et donne le FA dièze.

Source

  • Programme de la cérémonie de bénédiction des cloches de l'église de Millières du 24 janvier 1952.