Arthur Henri Guérin d'Agon

De Wikimanche

Arthur Henri Guérin d'Agon, né à Coutances le 9 août 1838, morte à Grimouville (Nièvre) le 24 septembre 1904, est une personnalité militaire de la Manche.

Ascendance

Arthur Henri Guérin d'Agon est probablement le descendant direct d'Auguste Emmanuel Guérin d'Agon, né le 24 février 1780, mort le 16 mars 1867, domicilié à Coutances, écuyer et chef d'escadron de gendarmerie, médaillé de Sainte-Hélène pour s'être battu au côté de Napoléon Ier, et ordonné chevalier de la Légion d'honneur le 25 avril 1821 [1].

De Milianah à la Maison-Blanche

Il est élève à l'école militaire de Saint-Cyr entre 1857 et 1859.

Lieutenant puis capitaine en 1866, Arthur Henri Guérin d'Agon, chasseur à cheval à Milianah en Algérie, revient en France en 1870 où il participe à la défense de Paris, en particulier. Il se distingue au plateau d’Avron et à la Maison-Blanche.

Le 21 mars 1891, il est fait général de brigade. Il se fait de nouveau remarquer lors des grandes manœuvres de 1891 pour la remarquable tenue de ses troupes [2].

Notes et références

  1. Archives nationales, série F, 70, 138 à 146.
  2. René Gautier (sous la direction de), Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, t.4, éd. Eurocibles, Marigny, ISBN 2914541562.