Anneville-sur-Mer

De Wikimanche

Anneville-sur-Mer est une une ancienne commune du département de la Manche, intégrée au sein de la commune nouvelle de Gouville-sur-Mer le 1er janvier 2019.

Commune déléguée d'Anneville-sur-Mer
(commune de Gouville-sur-Mer)
Coordonnées de la mairie annexe Logo-Mairie.png
49° 7' 6.73" N, 1° 34' 47.42" W (OSM)
Arrondissement Coutances
Chargement de la carte...
Canton Agon-Coutainville
Ancien canton Lessay
Intercommunalité CC Côte Ouest Centre Manche
Gentilé Annevillais(es)
Population 240 hab. (2016)
Superficie 3,73 km²
Densité 64 hab./km2
Altitude 0 m (mini) - 16 m (maxi)
Code postal 50560
N° INSEE 50014
Maire délégué Simone Duboscq
Communes limitrophes d'Anneville-sur-Mer
Mer de la Manche Mer de la Manche
(havre de Geffosses)
Geffosses
Mer de la Manche Anneville-sur-Mer Geffosses
Gouville-sur-Mer Gouville-sur-Mer Gouville-sur-Mer

L'église Saint-Samson.
L'église Saint-Samson.


Toponymie

Attestations anciennes

  • Anslevilla 1154 [1], ~1175 [2].
  • ecclesia de Ansnevilla 1186 [3].
  • Ansneville 1210 [4].
  • Anslevilla 1213 [2].
  • Anslavilla 1235 [5].
  • Ansnevilla 1275 [2].
  • Annevilla 1332 [6], 1351/1352 [7].
  • Armeuille [lire Anneville] 1631 [8].
  • Habuneville [sic] 1634 [9].
  • Armeuuille [lire Anneuville] 1635 [10].
  • Anneville 1612/1636 [11], 1677 [12], 1689 [13], 1692 [14], 1694 [15], 1695 [16], 1692/1699 [17], ~1700 [18], 18e s. [19], 1713 [20], 1716 [21], 1719 [22], 1735 [23].
  • Annavill 1730/1739 [24].
  • Anneville 1749 [25], 1753 [26], 1757 [27], 1758 [28], 1778 [29], 1781 [30], 1753/1785 [31], 1793 [32].
  • Anneville-sur-mer 1804 [33].
  • Anneville-sur-Crique 1828 [34].
  • Anneville-sur-Mer 1830 [35], [36], 1837 [37].
  • Anneville 1835/1845 [38], 1854 [39], 1861 [40].
  • Anneville-sur-Mer; Anneville 1878 [41].
  • Anneville-sur-Mer 1880 [42].
  • Anneville-en-Cotentin 1903 [43].
  • Anneville 1926 [44].
  • Anneville-sur-Mer 1954 [45], 1962 [46].
  • Anneville-sur-la-Mer 1972 [47].
  • Anneville sur Mer 1978, 1993 [48].
  • Anneville-sur-Mer 2007 [49].

Étymologie

Toponyme médiéval en -ville (élément issu du gallo-roman VILLA « domaine rural »). Le premier élément est l'anthroponyme (nom de personne) d'origine scandinave Ásleikr, localement adapté en Normandie sous la forme francique Anslech, Anslec, forme latinisée Ansle(c)cus [50], d'où le sens global de « domaine rural d'Ásleikr ». Ce type toponymique se rencontre dans sept communes ou anciennes paroisses de Normandie, dont trois dans la Manche (voir Anneville-en-Saire et Hémevez, ancienne Ansleville).

Le nom scandinave Ásleikr, variante Áslákr, représente la combinaison des éléments Ás- (refait en Normandie en Ans-, sur le modèle francique) « Ase, dieu guerrier » et leikr « jeu, joute, combat », ce dernier terme ayant sans doute une valeur rituelle. On le trouve autrefois attesté sous la forme Ásleikr en Norvège et en Suède [50], Aslak en anciens danois et suédois, et Áslákr en ancien norois de l'Ouest. On le rencontre également dans les inscriptions runiques sous les formes ᚨᛋᛚᚨᚲ (aslak), ᚨᛋᛚᚨᚲᛉ (aslakR), ᚪᛋᛚᚨᚲᛋ (oslaks), etc. [51]. Il s'est perpétué comme nom de famille, puisque qu'un Anlec est encore mentionné à Jersey en 1306, et un autre à Hémevez vers 1320.

La commune d'Anneville a été brièvement connue sous le nom d’Anneville-sur-Crique [52] et Anneville-sur-Mer au début du 19e siècle, puis Anneville-en-Cotentin au début du siècle suivant, afin d'éviter la confusion avec Anneville-en-Saire. Pourtant, elle a officiellement reçu l'appellation d’Anneville-sur-Mer dès 1830.

Géographie

Histoire

Anneville a été temporairement réunie à Geffosses de l'an III (1794/1795) à 1830 sous le nom de Geffosses-Anneville.

Le 1er janvier 2019, par l'arrêté n° 2018-04-CM du 6 décembre 2018, Anneville-sur-Mer fusionne avec Montsurvent et Servigny au sein de Gouville-sur-Mer[53].

Démographie

Sous l'Ancien régime

Sous l'Ancien régime, le dénombrement des populations se fait généralement par feux, c'est-à-dire par foyers. Le nombre de personnes habitant sous un même toit variant beaucoup suivant celui d'ascendants et d'enfants, ces données sont donc relatives, mais donnent néanmoins une idée de l'évolution démographique.

Depuis la Révolution

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[54]. En 2016, la commune comptait 240 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [55] et INSEE [56])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
405 / / / 441 437 407 394 364 341
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
373 327 327 320 342 307 314 288 273 293
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
261 253 260 260 235 250 252 209 198 188
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
190 202 196 218 221 221 232 238 244 246
2013 2014 2015 2016 - - - - - -
247 241 241 240
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[57] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

} {{Élu | Début=1955 | Fin=1959| Identité=Paul Le Duc | Parti= | Qualité= | Observations= }
Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... Pierre Louis Picard (1793-1794)
.......-....... François Rosselin (1794)
.......-....... Thomas Bisson (1794)
.......-....... Raoult Pouret (1794)
.......-....... ....... Anneville est temporairement réunie à Geffosses de l'an III (1794/1795) à 1830 sous le nom de Geffosses-Anneville.
1830-1846 Raoult Pouret
1846-1856 Jean-Baptiste Pouret
1856-1870 Gilles Le Cadet
1870-1883 Jean-François Luce Décédé en exercice le 11 mars 1883
1883-1892 Eugène Dauvin
1892-1894 PaulChardot
1894-1908 Alexandre Renouf
1908-1912 Eugène Heuguet
1912-1919 Victor Joubert
1919-1926 Victor Laisney
1926-1938 Louis Bisson
1938-1945 Louis Dauvin
1945-1945 Alexandre Cavey
1945-1950 Paul Le Duc frère d'André Le Duc
1950-1955 Gustave Regnault
1959-1968 Marcel Esnaux
1968-1972 Eugène Renouf
1972-2008 Jean Le Duc fils de Paul Le Duc
2008-2018 Simone Duboscq SE Retraitée du commerce élue maire déléguée le 3 janvier 2019
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à nos jours : 601 communes - Dictionnaire incontournable de notre patrimoine .
(....) : en exercice cette année-là.


Mairie déléguée

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2012)

La mairie (2012)

Adresse : 1 rue Louis Antoine de Bougainville
50560 Anneville-sur-Mer

Tél. 02 33 47 83 70
Fax : Pas de télécopieur
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Pas de site officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public.fr (2 mars 2012)

Mardi 10 h - 12 h -
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi 10 h - 12 h -
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

Autres

Transports

Notes et références

  1. Jean Adigard des Gautries & Fernand Lechanteur, « Les noms de communes de Normandie », in Annales de Normandie XI (décembre 1961), § 70.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 69.
  3. Gallia christiana, t. XI, Imprimerie Royale, Paris, 1759, Instr., p. 248C, § XXIII.
  4. Léchaudé D’Anisy, Grands Rôles des Échiquiers de Normandie, première partie, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XV, 2e série, 5e volume, Paris, 1845, p. 170a; fief de l'honneur de Lithaire.
  5. Léopold Delisle, Le cartulaire normand de Philippe-Auguste, Louis VIII, saint Louis et Philippe le Hardi, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI (2e série, 6e vol.), Paris, 1852, p. 66a, § 412.
  6. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 273B.
  7. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, op. cit., p. 365D.
  8. Nicolas Tassin, « Carte de Normandie », Plans et profilz de Normandie, 1631 [Bibliothèque universitaire de Caen].
  9. Sébastien Cramoisy, Carte générale de toutes les costes de France tant de la mer Océane que Mediterranée, 1634 [BNF].
  10. Normandia Ducatus (carte du duché de Normandie), Atlas Van der Hagen, 1635.
  11. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  12. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  13. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  14. Nicolas Sanson, Carte de la Manche faite par ordre du Roy pour le service des armees de mer. Reveue et corrigee par le Sr. Sanson a Paris chez Hubert Jaillot, Paris, 1692.
  15. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BNF, IFN-7710251].
  16. P. Mortier / H. Jaillot, Le Duché et Gouvernement de Normandie divisée en Haute et Basse Normandie, Amsterdam, 1695.
  17. Justus Danckerts (1635-1701), Canalis inter Angliae et Galliae tabula cum omnibus suis portibus, arenis et profundis, Amsterdam, 1692/1699.
  18. Gerard Valk, Normannia Ducatus, tum Superior ad Ortum, tum Inferior ad Occasum, Praefectura Generalis […] Anglici Caesarea sive Jarsey…, Amsterdam, ~1700.
  19. Carte de la Manche, 18e s. [BNF, collection d'Anville, cote 00761 B].
  20. 20,0 et 20,1 Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  21. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  22. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  23. 23,0 et 23,1 Nouveau dénombrement du royaume par generalités, elections, paroisses et feux […], t. II, Impr. Pierre Prault, Paris, 1735, p. 60b.
  24. Anonyme, A new correct chart of the Channel between England and France, éd. W. Mount & T. Page, Londres, 1730-1739 [BNF, département Cartes et plans, cote CPL GE DD-2987 (765 B); collection d'Anville, cote 00765 B].
  25. Nouvelle carte réduite de la Manche, Chez Mr Bellin, Paris, 1749 [BNF, collection d'Anville, cote 00762 B].
  26. Herman van Loon, D2.me [= Deuxième] carte particuliere des costes de Normandie contenant les costes du Cotentin depuis la Pointe de la Percée Jusqu'a Granville ou sont Comprises les Isles de Jersey, Grenezey, Cers, et Aurigny, avec les Isles de Brehat. Comme elles paroissent a basse Mer dans les grandes marées, Atlas Van Keulen, Amsterdam, 1753 [BNF].
  27. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 9-15.
  28. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  29. Jean de Beaurain, Carte de la Manche ou du canal qui sépare les côtes de France d'avec celles d'Angleterre / par le Ch[evalie]r de Beaurain, 1778 [BNF, collection d'Anville, cote 00766 B].
  30. Louis Stanislas d'Arcy de la Rochette, « A chart of the islands of Jersey and Guernsey, Sark, Herm and Alderney; with the adjacent coast of France », 1781, reproduit dans General atlas, publ. par William Faden, London, 1811.
  31. Carte de Cassini.
  32. Site Cassini.
  33. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 73b.
  34. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 376.
  35. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris, 1801-1870.
  36. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, Auguste Delalain, Paris, 1830, t. I, p. 51a.
  37. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 203a.
  38. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  39. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  40. Annuaire de la Manche (1861), Statistique de l'arrondissement de Coutances, p. 153.
  41. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 340, 341.
  42. Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1880, p. 49b.
  43. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  44. Carte du département de la Manche, L’Illustration économique et financière, 28 août 1926.
  45. Nomenclature des hameaux, écarts et lieux-dits de la Manche, INSEE, 1954.
  46. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  47. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  48. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  49. Carte IGN au 1 : 25 000.
  50. 50,0 et 50,1 Jean Adigard des Gautries, Les noms de personnes scandinaves en Normandie de 911 à 1066, Lund, 1954, p. 84, § X.
  51. Geirr Bassi Haraldsson, The Old Norse Name, Studia Marklandica, I, Olney, MD, Markland Medieval Militia, 1977, p. 8 s.v. Áslákr, Ásleikr; Gillian Fellows-Jensen, Scandinavian Personal Names in Lincolnshire and Yorkshire, Copenhagen, Akademisk Forlag, 1968, p. 33-34, 185-186, 342, 350 s.v. Áslákr, Ásleikr, Ás-, -lákr, -leikr, Leikr; Richard Cleasby, and Gudhbrandr Vigfusson, An Icelandic-English Dictionary, 2nd ed., Oxford, Clarendon, 1957, p. 382-383 s. v. leika, leikr; Lena Peterson, Nordiskt runnamnslexikon, Språk- och folkminnes-institutet, état du 30 septembre 2005, s.v. ÁslakR, ÁslæikR, Ás- / Æs-, -læikR / -lakR.
  52. D'après le ruisseau de la Crique, affluent du ruisseau de Bretteville à Geffosses, et non à Anneville.
  53. « Recueil des actes administratifs - Décembre 2018 - SP85 », manche.gouv.fr, (lire en ligne), consulté le 17 décembre 2018.
  54. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  55. Population avant le recensement de 1962.
  56. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  57. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.