Anglesqueville-Lestre

De Wikimanche

Anglesqueville-Lestre est une ancienne paroisse, puis commune de la Manche, réunie en 1812 avec celles de Hautmoitiers et de Tourville pour former la nouvelle commune de Lestre (voir ce nom pour son étymologie). Il est à noter que le nom du hameau de Lestre avait remplacé dans l'usage celui de la paroisse Anglesqueville dès le 18e siècle.

  • Prononciation. — API : [ãglɛkvil lɛ:tr]; transcription francisée : an-glèk’-vil’ lêtr’. — Nom à orthographe archaïsante, où les -s- internes se sont régulièrement amuïs depuis le 13e siècle.

Toponymie

Attestations anciennes

  • Engleschevilla s.d. (fin 12e s.) [1].
  • Anglicavilla 1270 [1].
  • habitans d'Anglesqueville et Lestre 1395 [1].
  • fieufferme de la paroisse d'Englesqueville et du hamel de Lestre 1398 [1].
  • ecclesi[a] de Anglicavilla 1332 [2].
  • Anglicavilla 1351/1352 [3].
  • Anglesqueville 1612/1636 [4].
  • Englesqueville 1677 [5], 1713 [6].
  • Lestre 1753/1785 [7], 1793 [8].
  • L'Etre 1801 [9].
  • Lestre 1854 [10].
  • Englesqueville 1903 [11].

Étymologie

Toponyme médiéval en -ville (élément issu du gallo-roman VILLA « domaine rural »), représentant l'étymon théorique °ANGLISCA VILLA « le domaine rural anglais ». Le nom, cependant, est de création romane, les toponymes en -ville ne remontant pas avant les 7e-8e siècles. Ce type toponymique, attesté à de très nombreuses reprises en Normandie (sous les formes Anglesqueville, Englesqueville, Angloischeville, etc.) est principalement concentré dans la zone de peuplement scandinave, ce qui laisse penser qu'il s'agit d'implantations anglo-scandinaves, et plus précisément de colonies anglo-saxonnes ayant accompagné le peuplement scandinave de la Normandie vers le 10e siècle.

Fiefs

Deux fiefs sont historiquement assis dans la paroisse d'Anglesville[12] :

  • le fief de Lestre, anciennement plein fief de haubert dont le chef est assis en la paroisse d'Anglesqueville, a été partagé entre trois filles :
  • le fief d'Hercla, réuni ensuite à la seigneurie de Lestre.

Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 68.
  2. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 297A.
  3. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 380C.
  4. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BN, ms. fr. 4620].
  5. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BN, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  6. Dénombrement des généralités de 1713 [BN, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  7. Carte de Cassini.
  8. Site Cassini.
  9. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris, 1801-1870.
  10. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  11. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  12. Dubosc, Archives départementales de la Manche, 1865