André Louis Eustache Alais

De Wikimanche

André Louis Eustache Alais, né à Juvigny-le-Tertre le 16 juillet 1798 (28 messidor an VI) et mort mort à Mortain le 3 mars 1846 [1], est une personnalité politique de la Manche, avocat de profession.

Biographie

Il exerce pendant de nombreuses années la profession d'avocat au barreau de Mortain avec une science rare et une grande indépendance [2]. Il est nommé juge d'instruction près le tribunal de Mortain le 29 octobre 1839 [2].

Comme homme politique, il adhère aux principes d'ordre et de liberté de la révolution de 1830. Élu membre du conseil d'arrondissement, il supplée souvent les sous-préfets qui se succèdent à Mortain [2].

Gai par nature, il a dans la conversation du trait et de la saillie, un sel particulier et sui generis qui fait de lui un esprit original et piquant : c'est un homme sérieux et profond qui, dans la vie privée, se double d'un enfant de la plus charmante naïveté [2].

Bouleversé par des malheurs de famille, des pertes cruelles et des morts douloureuses qui ébranlent sa santé, il meurt le 3 mars 1846.

Notes et références

  1. AD50, NMD Mortain, 1843 – 1849 (5 Mi 270) page 210/484 Acte de décès n° 25 (lire en ligne).
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Henri Moulin, Annuaire de la Manche, 1863, p. 55-57 (lire en ligne).