Alexandre Reulos

De Wikimanche

Alexandre Auguste Victor Marie Reulos, né à Pontorson le 30 mai 1875 [1] et mort à Granville le 6 septembre 1956, est une personnalité judiciaire de la Manche.

Biographie

Fils d'un receveur des douanes, il grandit et étudie à Granville où sa famille s'installe quand il a 3 ans [2].

Titulaire d'un doctorat en droit obtenu avec une mention «Très bien» à la faculté de Paris grâce à une thèse sur «le rôle du président aux débats de la Cour d'assises» [2], il est avocat à Caen (Calvados) puis, après deux années de stage comme attaché à la Cour de Paris, successivement juge suppléant à Fontainebleau, Pontoise et Versailles [3].

Nommé substitut à Pontoise en 1908, il devient secrétaire chef du Parquet de la Seine l'année suivante. Il suit le président du Parquet comme secrétaire général de la présidence du tribunal de la Seine en 1911 puis au secrétariat de la première présidence de la Cour de Paris en 1917 [3].

La même année, il est juge à Paris, puis président de section au tribunal civil de la Seine en 1920 [3].

Nommé à la Cour d'appel, il siège à partir de 1935 à la chambre criminelle de la Cour de cassation comme conseiller jusqu'à sa retraite, le 19 septembre 1945, accédant à l'honorariat [2].

Il publie de nombreuses monographies juridiques mais aussi plusieurs publications historiques sur la Normandie et l'Avranchin, dont Coins de l'Avranchin et La Rocque de Granville, couronné par l'Académie française [2].

Il se retire en son hôtel du Cap Lihou, «vieille demeure au somptueux escalier de granit, aux pièces ornées de chaudes boiseries Louis XV, aux parquets enrichis de marqueterie» [2].

Distinction

Il est officier de la Légion d'honneur [2].

Notes et références

  1. - Acte de naissance n° 59 (lire en ligne).
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 et 2,5 Site internet de la Cour de cassation.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Qui êtes-vous? Annuaire des contemporains, notices biographiques, volume 3, éd. Piero, 1924.