Alexandre Mauduit

De Wikimanche

Alexandre, Maurice, Julien Mauduit, né à Sourdeval le 15 janvier 1874, mort à Paris le 10 février 1956, est une personnalité scientifique de la Manche.

Biographie

Fils de marchands de céramique et de chaussures rue de Provence (auj. rue de Verdun) à Sourdeval, il est élève des Pères Sainte-Marie de Tinchebray (Orne) jusqu'à son baccalauréat, obtenu à 16 ans [1]. Étudiant en « maths sup » au lycée Louis-Le-Grand à Paris, il est polytechnicien (1894) et diplômé de l'École supérieure d'électricité de Paris (1898) [2].

Ingénieur à la société O. Patin (1898) puis à l'Éclairage électrique (1899), il est appelé par le doyen E. Bichat à la faculté des sciences de Nancy, pour l'organisation de l'Institut électrotechnique (1900). Il est maître de conférences (1901), docteur ès sciences physiques (1912), et professeur titulaire d'électrotechniques (fondation Solvay, 1913) [2].

Mobilisé dans le génie durant la Première Guerre mondiale, au sein de la 1re compagnie d'électriciens, il est détaché à la Direction du chemin de fer au Ministère des Travaux publics et du Transport le 7 septembre 1918 [1].

De retour à la faculté de Nancy en 1919, il est élu membre de l'Académie des sciences en 1937 et président d'honneur de la Société française des électriciens en 1947 [1].

Il conserve des attaches dans la Manche en revenant régulièrement à Coutainville pour ses vacances [1].

Distinctions

Il est officier d'académie en 1905, officier de l'Instruction publique en 1909, chevalier de la Légion d'honneur à titre militaire en 1917, prix Montéfiore en 1920, officier de la Légion d'honneur en 1952 [1].

En 1937, il est élu membre de l'Académie des sciences en France et la même année membre d'honneur de l'Académie des sciences de Roumanie [1].

Hommages

Le 18 septembre 1968, le conseil municipal de Sourdeval baptise une rue d'un nouveau lotissement du nom du physicien [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 Alexandre Maudit (1874 - 1956), site Pierre-Limasset, citant un article paru dans la revue Le Canton de Sourdeval, n° 15.
  2. 2,0 et 2,1 Qui êtes-vous ? Annuaire des contemporains, notices biographiques, volume 3, Ed. Piero, 1924.

Voir aussi