Achard de Saint-Victor

De Wikimanche

Achard de Saint-Victor, né à Domfront (Orne) ou en Angleterre vers 1100, mort en 1170 ou 1171, est une personnalité religieuse de la Manche.

Anglais d'origine, il est chanoine régulier de Saint-Victor à Paris [1]. Il en est élu abbé en 1155 [1].

En 1160, il envoie à l'abbaye Notre-Dame du Vœu à Cherbourg un groupe de moines victorins pour en former le premier noyau de religieux [1].

En 1162, il devient évêque d'Avranches et le reste jusqu'à sa mort en 1171 [1]. Il a un rôle prépondérant dans le choix de l'implantation définitive de l'abbaye Sainte-Trinité de La Lucerne-d'Outremer, dans la construction de l'église abbatiale et du monastère [1].

Il est le seul évêque d'Avranches à avoir laissé une œuvre doctrinale importante, parvenue jusqu'à nous [1]. Ce mystique a écrit un traité de métaphysique et un recueil de sermons [1]. « S'il a été un grand évêque, Achard est aussi le plus grand philosophe de la Normandie et l'un des plus importants métaphysiciens de l'histoire de la philosophie elle-même [2]. Une prouesse car Achard n'avait pas connaissance des écrits des grands philosophes antiques » [2].

Il est l'auteur du manuscrit De unitate Dei et pluralitate creaturarum (L'unité de Dieu et la pluralité de créatures), découvert en 1959 et édité en 1987 et réédité en 2013 aux Presses universitaires de Caen [2] par Emmanuel Martineau[3]. Le 9 avril 2015, les universités de Basse-Normandie et de Paris-Sorbonne organisent à La Lucerne-d'Outremer un colloque international sur le manuscrit [2].

Achard de Saint-Victor est inhumé dans l'église abbatiale de La Lucerne [1]. On peut y voir son gisant.

Béatifié, il est fêté le 29 avril [1].

Bibliographie

  • Jean Châtillon, Théologie, spiritualité et métaphysique dans l'Œuvre oratoire d'Achard de Saint-Victor. Études d'histoire doctrinale précédées d'un essai sur la vie et l'œuvre d'Achard, lib. philosophique J. Vrin, Paris, 1969
  • Marcel Lelégard, « Achard de Saint-Victor, évêque d'Avranches (1161-1171) », [compte rendu], Annales de Normandie, 1971, p. 91-94 (lire en ligne)

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 1,7 et 1,8 Diocèse de Coutances-Avranches (lire en ligne).
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 « Avranches se penche sur Achard de Saint-Victor », Ouest-France, 8 avril 2015.
  3. Alexia Colone, « Achard de Saint-Victor, ce philosophe oublié qui intrigue les chercheurs », culturebox.francetvinfo.fr, 13 avril 2015 (lire en ligne)