Abraham Pellerin

De Wikimanche

Abraham Pellerin, né à Quibou en 1763, mort à Saint-Lô en 1844, est une personnalité militaire de la Manche.

Un vainqueur de la Bastille

Il est un des deux révolutionnaires originaires de notre département à prendre part à la prise de la Bastille.

À seize ans, le jeune homme s’embarque comme mousse sur un corsaire granvillais. À peine libéré par les Anglais qui l’ont fait prisonnier, il s’installe à Paris chez un oncle maternel, entrepreneur de travaux, qui le pousse à s’engager dans la troupe de la section Sainte-Marguerite. Or, cette dernière est au premier rang des émeutiers qui, le 14 juillet 1789, s’empare de la Bastille. Il y a dans la foule qui prend la prison d’assaut Pierre Belloize, un autre habitant de la Manche.

Quelques jours après la prise de la Bastille, Abraham Pellerin entre dans la garde nationale comme sergent. Il sert ensuite dans les canonniers du deuxième bataillon des volontaires parisiens au sein duquel il participe à la bataille de Jemmapes.

Sa carrière militaire se poursuit ensuite durant toute la Révolution qu’il termine comme capitaine d’une compagnie de canonniers. Il obtient après un poste de percepteur à Meaux. Il revient plus tard dans son département natal pour s’établir commerçant à Saint-Lô où il meurt en 1844.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541147