25e Régiment d'infanterie

De Wikimanche

Fêtes se rapportant au 25e Régiment d'infanterie à Cherbourg

Le 25e Régiment d'infanterie est une ancienne unité militaire de la Manche, basée à Cherbourg.

Il est affecté en garnison à Cherbourg en 1873. Il est alors fort de 2 000 hommes.

Le 7 août 1914, le régiment, placé sous le commandement du colonel Maurice Vérillon, quitte Cherbourg pour le front de la Première Guerre mondiale [1][2]. Il rejoint Attigny (Ardennes) le 8 et se rend en Belgique par de longues marches [1]. Le 22 août, il est engagé dans la bataille de Charleroi [1][2]. Il y perd la première journée pas moins de 20 officiers et 1 400 hommes du rang [1]. Le lieutenant-colonel Pique remplace le colonel Vérillon en mai 1915 [1]. Il combat dans la Somme (1916), puis en Champagne (1917), et à Verdun (Meuse) (1918).

Le régiment reçoit la Croix de Guerre 1914-1918 avec palme.

Le 25e RI est de retour à Cherbourg le 13 septembre 1919 [3]. D'importantes festivités sont organisées en ville [3]. Il est basé à la caserne Proteau.

Il est dissout en 1923 [2]. La ville de Cherbourg organise une cérémonie d'adieu le 16 décembre [4]. Le maire Albert Mahieu y exprime ses regrets de voir partir ce « grand ami de la cité » : « Nous sommes si fort attachés à lui que nous nous sentons atteints au cœur par sa disparition » [4]. Il quitte Cherbourg le 1er janvier 1924 [5].

La célèbre marche militaire Cherbourg est écrite avant la Première Guerre mondiale par Paul André, alors chef de la musique militaire du 25e Régiment d'infanterie.

Il est dissous de nouveau le 17 juin 1978 [6].

Hommage

Une rue de Cherbourg lui rend hommage.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Historique du 25e régiment d'infanterie, Librairie Chapelot, Paris (lire en ligne).
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 « Le 25e Régiment d'infanterie dans la Grande guerre », Cherbourg-Éclair, 16 décembre 1923.
  3. 3,0 et 3,1 Livret du visiteur, exposition Des années folles aux années noires, 7 mai-30 novembre 2013, Musée de la Libération, Cherbourg-Octeville.
  4. 4,0 et 4,1 « L'adieu aux régiments », Cherbourg-Éclair, 18 décembre 1923.
  5. Cherbourg-Éclair, 5 octobre 1923.
  6. « Nos années 70 », La Presse de la Manche, hors-série, novembre 2012, p. 159.

Lien interne