Établissements Grillard & Cie

De Wikimanche

L'usine de Sottevast en 1926.

Les Établissements Grillard & Cie sont une ancienne entreprise de la Manche, implantée à Rauville-la-Bigot, spécialisée dans la fabrication de produits laitiers.

L'entreprise est issue de la laiterie-fromagerie de La Chesnée, créée en 1902 par Raymond Le Marchand, que Marcel Grillard dirige à partir de 1912[1], qu'il développe puis rachète à son propriétaire en 1919, en même temps qu'il fait l'acquisition des laiteries de Teurthéville-Hague et de Tonneville.

Carte de la zone de collecte du lait en 1926.

En 1921, Marcel Grillard fonde les Établissements Grillard & Cie en regroupant :

En 1925, suite à la fermeture de Nestlé à Cherbourg, la société reprend une partie du ramassage et crée une usine à Tourlaville. Au fil des ans, elle acquiert aussi les laiteries de Bricquebec et de Querqueville.

Au milieu des années 20, l'entreprise traite, en pleine production, 100 000 litres de lait par jour, collectés auprès de 2 000 producteurs situés sur une large partie du nord-ouest du Cotentin, à l'exception de la pointe de la Hague[1]. Elle produit quotidiennement 35 000 fromages et 5 tonnes de beurre, sans compter la crème fraîche, la caséine et encore d'autres produits laitiers (comme les petits déjeuners Elesca à Theurthéville-Hague)[1]. Il s'agit d'une des premières productions industrielles de fromages en France, la première en Normandie.

Les Établissements Grillard & Cie ont leur siège social à Rauville-la-Bigot où est regroupée toute la gestion et la maintenance des machines et des camions de ramassage. Chaque laiterie se spécialise sur une production spécifique.

Les fromages sont vendus dans toute la France, dans les Colonies, mais aussi en Angleterre, en Allemagne et en Amérique.

Les fromages des Établissements Grillard sont commercialisés sous de nombreuses étiquettes. On trouve ainsi les camemberts Le Chantecler (le plus célèbre), Le Néhou, Le Sottevast, L'Étoile d'or et Le Petit caporal[1], ce dernier à l'effigie de Napoléon Bonaparte, destiné à l'origine au marché... anglais. On trouve également le Port-Salut Le Donjon de Bricquebec, le Pont-l'Evêque Excelsior et les fromages frais Flor et Topaz.

En 1930, la crise économique entraîne une baisse des ventes. Une restructuration est nécessaire. Les Établissements Grillard & Cie deviennent Industrie laitière de Normandie et du Cotentin, société anonyme avec comme actionnaire majoritaire le groupe Bretel Frères. Le siège social de la nouvelle société est fixé à Bricquebec et Marcel Grillard est nommé directeur général.

Bibliographie

  • Charles-Henri Grillard, « Marcel Grillard et l'industrie laitière du Cotentin », La Voix du donjon, n° 35 (La fromagerie de La Chesnée), n° 37 (Les établissements Grillard), n° 38 (La fromagerie et la vie politique), n° 39 (La crise des années trente).
  • Marcel Grillard, « L'industrie laitière dans la Manche », La Manche, numéro spécial de L'Illustration économique et financière, 28 août 1926, p. 38. À noter dans le même fascicule, « Établissements Grillard & Cie », p. 42.
  • Jacques Mabire, « Le groupe laitier de Rauville-la-Bigot (1902-1961) », L'Écho du terroir, n° 2, Printemps 1977.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 L'Illustration économique et financière, numéro spécial « La Manche », 28 août 1926.