Élections législatives de 1937 à Mortain (partielles)

De Wikimanche

Élections législatives de 1937 à Mortain (partielles)

Le premier tour a lieu le 11 avril 1937 et le second tour le 18 avril.

Analyse

Des élections législatives partielles sont organisées dans la circonscription de Mortain après la démission de Gustave Guérin, consécutive à son élection comme sénateur.

Des candidatures nationales sont un temps évoquées avant que, finalement, sept candidats locaux ne se disputent le siège devenu vacant.

La bataille est rude. Au terme du premier tour, le Dr Gauthier, arrivé nettement en tête, est persuadé qu'il va gagner facilement tant le rapport de force lui est favorable. C'est sans compter sur le rejet que son parti, le Parti social français (PSF) du colonel de La Rocque (ex-Croix-de-Feu), suscite dans l'électorat modéré. Une grande partie de l'électorat de droite lui préfère Émile Malon, candidat Républicain, qui bénéficie également d'un bon report des voix de la gauche. Au final, le Dr Gauthier est battu... de 66 voix.

Circonscription de Mortain

Premier tour. - Inscrits : 14 083. Votants : 11 675. Exprimés : 11 295. Participation : 82,90 %. Abstention : 18,10 % [1].
Second tour. - Exprimés : 11 504.

Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Dr Gauthier PSF 4 917 43,53 % 5 718
  Émile Malon Républicain 3 071 27,19 % 5 784 élu
Legrand URD 1 161 10,28 % - -
  Pierre Grandin SFIO 968 8,57 % - -
Normand Défense agricole 773 6,84 % - -
Leroux Bouilleur de cru 276 2,44 % - -
  René Longle PCF 129 1,14 % - -

Notes et références

  1. Jean Quellien, Les Élections dans la Manche, éd. Ocep, 1973.

Liens internes