Élections cantonales de 1982 dans la Manche

De Wikimanche

Élections cantonales de 1982 dans la Manche

Le premier tour a lieu le 14 mars 1982 et le second le 21 mars.

Contexte

Vingt-sept sièges sur cinquante-deux sont renouvelés, d'un dédoublement de canton à Saint-Lô. Vingt des vingt-six conseillers sortants ont décidé de se représenter. Parti socialiste et Parti communiste présentent des candidats dans chaque canton. Les écologistes ne présentent que six candidats, tous dans le Nord-Cotentin. Les conseillers sortants modérés ont tous reçu le soutien de l'UDF et du RPR, sauf à Granville, l'UDF Denise Renouvin s'oppose à Jean-Claude Lecossais[1].

À Octeville, René Thominé, conseiller municipal, ex-PS, affronte son maire, Georges Jourdan, pour protester « contre le revirement de son ancien parti en matière de politique nucléaire », concernant l'extension de l'usine de La Hague[1].

La majorité de Léon Jozeau-Marigné, reposant avant le scrutin de quarante-deux sièges contre huit au PS, n'est pas remis en cause[1].

Résultats

La droite remporte, comme attendu et comme à l'accoutumée, une large victoire.

Le Parti socialiste perd le canton de Granville conquis en 1976, où Jean-Claude Lécossais (RPR) s'est imposé face au sortant Rémy Derubay (PS).

Neuf nouvelles têtes font leur entrée au Conseil général de la Manche : André David (Saint-Clair-sur-l'Elle), Michel Ganné (Saint-Hilaire-du-Harcouët), Jean-Pierre Godefroy (Cherbourg-Sud-Est), Albert Goujon (Saint-Pois), René Lebrun (Saint-Lô-Est), élu au premier tour, Henri Lecacheux (Montebourg), Jean-Claude Lecossais (Granville), Jean Tardif (Saint-Sauveur-le-Vicomte), et Henri Varin (Les Pieux).

Le Rozel se voit décerner le titre honorifique de « commune la plus écologiste de France » [2] en donnant, au premier tour, 40 % de ses voix à Didier Anger.

Résultats par cantons

Avranches

Premier tour. - Inscrits : 12 655. Votants : 8 820. Exprimés : 8 400. Participation : 82,78 %. Abstention : 17,22 % [3].

Candidat Parti Premier tour
Voix %
Léon Jozeau-Marigné CNIP 5 311 63,23 %
élu
  André Ropers PS 2 711 32,27 %
  Jean-François Ricou PCF 378 4,5 %

Cherbourg-Sud-Est

Premier tour. - Inscrits : 9 498. Votants : 5 555. Exprimés : 5 465. Participation : 58,49 %. Abstention : 41,51 % [3].
Second tour. - Inscrits : 9 498. Votants : 6 143. Exprimés : 5 642. Participation : 64,68 %. Abstention : 35,32 % [4].

Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Jean-Pierre Godefroy PS 2 504 45,82 % 3 284 58,21 %
élu
Jean Levallois RPR 2 025 37,05 % 2 358 41,79 %
  Jean-Claude Forafo PCF 508 9,30 %
Sylvie Launois Écologiste 344 3,00 %
Albert Mahieu Indépendant 84 1,54 %

Cherbourg-Nord-Ouest

Premier tour. - Inscrits : 9 108. Votants : 5 107. Exprimés : 5 037. Participation : 56,08 %. Abstention : 43,92 % [3].

Candidat Parti Premier tour
Voix %
Charles Dumoncel CDS 2 659 52,79 %
élu
  Émilie Kernaonet PS 1 554 30,85 %
  Luc Vasselin PCF 447 8,87 %
Chantal Girres Écologiste 377 7,48 %

Saint-Lô-Est

Premier tour. _ Inscrits : 10 238. Votants : 6 239. Exprimés : 6 028. Participation : 60,94 %. Abstention : 39,06 % [3].

Candidat Parti Premier tour
Voix %
René Lebrun Divers droite 3 068 50,90 %
élu
  Guy Poirier PS 2 633 43,68 %
  Michel Allamand PCF 327 5,42 %

...

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Le Monde, 2 mars 1982
  2. Michel Toussaint, « Le Rozel, commune la plus écologiste de France », Ouest-France, 18 mars 1982.
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 Ouest-France, 15 mars 1982.
  4. Ouest-France, 22 mars 1982.

Liens internes