Élément capelle / chapelle

De Wikimanche

(Redirigé depuis Élément chapelle)

L'élément capelle / chapelle apparaît dans de nombreux toponymes et microtoponymes de la Manche. Il fait généralement référence à un lieu de culte secondaire (souvent un oratoire privé), ultérieurement érigé en paroisse lorsqu’il s’agit d’un nom de commune ou d'ancienne commune.

Étymologie

L'ancien français chapele puis chapelle, et l'ancien normano-picard capele puis capelle, sont issus du gallo-roman °CAPPELLA < latin populaire °cappella « petite cape, petit manteau », dérivé diminutif de cappa « espèce de capuchon » [1]. Le mot a tout d’abord désigné, en latin ecclésiastique, l’endroit où aurait été conservée, selon la tradition, la chape (le manteau) de saint Martin de Tours; il s’est ensuite étendu à d’autres lieux où étaient conservées des reliques (Aix-la-Chapelle…), puis à toutes les chapelles en général.

Emploi en toponymie

Dans la Manche, la forme normano-picarde capelle se rencontre en principe au nord de la ligne Joret (qui va dans ce département de Granville à Tessy-sur-Vire), et la forme française chapelle au sud. Cependant, cette dernière s'est parfois substituée à la forme locale au nord de la ligne. C'est très souvent le cas en microtoponymie, où les formes francisées sont beaucoup plus nombreuses que les formes normano-picardes. Inversement, il faut noter qu’à date ancienne on trouve des exemples de celles-ci au sud de la ligne Joret, démontrant la plus grande extension de la zone phonétique normano-picarde autrefois. C'est la raison pour laquelle nous ne distinguerons pas de manière systématique ces deux formes dans les listes ci-dessous, une forme française moderne pouvant parfois dissimuler une ancienne forme normande.

En microtoponymie, l'élément capelle / chapelle est souvent employé seul, lorsque l'identification est évidente au niveau communal ou paroissial. En revanche, en tant que mot désignant un oratoire privé, il est volontiers suivi d’un nom de personne, évoquant l'ancien propriétaire, le commanditaire ou le fondateur du lieu. Le déterminant peut également préciser le nom du saint auquel est dédié l'édifice. Dans un certain nombre de cas, la chapelle est identifiée grâce à un élément topographique. Enfin, le mot est plus rarement déterminé par un adjectif évoquant une caractéristique de la construction, ou un substantif rappelant son usage ou sa destination.

Abréviations : a., ancien(ne); c., commune; chle, chapelle; h., hameau; l.d., lieu-dit; n., nom; q., quartier; r., rue; rnes, ruines; rte, route; z.i., zone industrielle.

Appellatif employé seul

  • Route de la Chapelle, rte à Roncey.

Avec un nom de personne

Avec un nom de saint

Avec un élément topographique

Avec un adjectif

Avec un substantif

Notes et références

  1. Ce dernier mot semble représenter un dérivé populaire expressif du latin caput « tête » < indo-européen °kap-ut- « tête », élargissement de °kap- « tête, crâne »; cf. Julius Pokorny, Indogermanisches etymologisches Wörterbuch, Francke Verlag, Berne, 1959-1969, § 529.