Église Saint-Georges (Saint-Georges-Montcocq)

De Wikimanche

Église Saint-Georges.

L'église Saint-Georges de Saint-Georges-Montcocq est un édifice catholique de la Manche. L'église est située sur le territoire de la commune de Saint-Lô.

Les éléments les plus anciens sont datés du XIIIe siècle, selon l'analyse que fait Charles de Gerville en mars 1819. Toujours selon lui, on y trouve des tombes de la famille Clérel de Tocqueville au sein même de l'église.

Lors des combats de la Libération, le clocher constitue un poste d'observation privilégié de la ville de Saint-Lô et est détruit. Il est reconstruit dès mai 1947 et une plaque apposée mentionne que ce fut le premier clocher reconstruit de France[1]. Sous la direction de l'architecte Pierre Duprat et de l'entrepreneur Planquart, les nouveaux vitraux sont réalisés en 1948 et 1949 par Jacques Avoinet de Boulogne-sur-Seine, le couvercle des fonts baptismaux en fer martelé a été ouvragé par Ebel, les statues confiées à Étienne Rebuffet et Georges Serraz, les chandeliers et la croix en fer forgé sont dû à Quennec[2].

Liens internes

Notes et références

  1. Saint-Georges fête les 60 ans de son clocher
  2. Inventaire du patrimoine de la Reconstruction dans la Manche, Conseil général de la Manche - Conservation des antiquités et objets d’art – 2011.