Église Saint-Cyr-Sainte-Juliette (Saint-Cyr-du-Bailleul)

De Wikimanche

Église Saint-Cyr-Sainte-Juliette

L'église Saint-Cyr-Sainte-Juliette de Saint-Cyr-du-Bailleul est un édifice catholique de la Manche.

Sous le vocable de Saint Cyr et sainte Juliette, martyrs du 3e siècle, elle dépend de la paroisse Notre-Dame-de-l'Assomption centrée à Barenton.

Histoire

Elle remplace certainement un édifice plus ancien. Sa construction s'est faite en plusieurs étapes. Hippolyte Sauvage y voyait en 1885 des fragments d'opus spicatum sur le mur sud[1].

Sa nef lambrissée signe une très probable reconstruction en fin du 13e ou 14e siècles et les maçonneries montrent de nombreux réemplois[2].

La tour semble dater du 14e, la flèche charpentée du 19e, le chœur du début 16e . En 1696, on édifie la chapelle de la Vierge au sud et en 1775, la chapelle Saint-Pierre au nord[1].

Mobilier

Chœur de l'église

À l'intérieur, le mobilier en bois peint et doré est l'œuvre d'un artisan local, Jean-Baptiste Joubin né en 1812[2].

La plupart des vitraux datent du début du 20e siècle, l'un d'eux réalisé par les ateliers Mazuet et Sagot en 1928 représente l’évêque d’Avranches, Guillaume Ier dit Burel, confirmant aux moines de l’abbaye de Marmoutiers la propriété du prieuré de Saint-Cyr-du-Bailleul, en 1191[3].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Hippolyte Sauvage, « Saint-Cyr-du-Bailleul », Revue historique, archéologique et monumentale de l'arrondissement de Mortain, t. 4, Saint-Lô, 1885, p. 4-5
  2. 2,0 et 2,1 François Saint-James, « Visites mensuelles : Saint-Cyr-du-Bailleul, l'église Saint-Cyr-Sainte-Juliette », Revue de l'Avranchin et du Pays de Granville, tome 87, année 2010, fasc.424, pages 405-408
  3. Société d'archéologie d'Avranches, Mortain et Granville, site internet consulté le 22 septembre 2016 (lire en ligne)

Liens internes