Église Notre-Dame-du-Vœu (Cherbourg-Octeville)

De Wikimanche

(Redirigé depuis Église Notre-Dame du Vœu (Cherbourg))
Eglise ND du Voeu Cherbourg1.jpg

L'église Notre-Dame-du-Vœu est un édifice religieux catholique de la Manche, situé à Cherbourg, aujourd'hui intégré à Cherbourg-en-Cotentin.

Histoire

La construction de l'église commence en 1850, sous la direction de l'architecte Le Sauvage, sur un herbage dit « Les Briques », offert par M. de Virandeville [1]. Elle mesure 61,50 m de long. Son financement est assuré par une souscription des paroissiens, suite à une « terrible épidémie de choléra » [2]. Elle est de style roman en raison de la faiblesse des ressources [1].

En 1855, la municipalité complète la nef inaugurée en 1852, par un transept et un chœur (architecte Geufroy) plus ouvragés, puis dote l'église en 1862 de la façade et des deux clochers d'inspiration gothique [1]. Les parties hautes des flèches sont achevées en 1863. Elle est endommagée par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Sa réfection dure sept ans [2]. Grâce une fois encore à la générosité de ses paroissiens, elle s'enrichit en 1950 de vitraux modernes en dalles de verre qui racontent l'histoire de la Vierge [2]. Un parvis est aménagé à la fin de 1950 [2].

L'église abrite un grand orgue de Gadault construit de 1882 à 1885. Restauré par Duputel (1890), puis par Depierre-Gloton (1928), il est classé monument historique (arrêté du 14 août 1990)..De 1993 à 1995 il est restitué dans son état d'origine par le facteur Jean-Pascal Villard. Dans l'église, on peut suivre l'évolution de l'art du vitrail sur une longue période (1860-1960). Les grandes verrières des bras du transept sont réalisées par l'atelier Didron (1858). Elles sont consacrées à la Charité et à l'Espérance. Les verrières hautes du chœur sont dues à l'atelier d'Antoine Bessac (1934). Enfin, les verrières du déambulatoire et des collatéraux ont été réalisées, après la Seconde Guerre Mondiale, dans l'atelier de Gabriel Loire.

La statuaire du XIXe a été réalisée dans l'atelier rouennais Bonet. Mais l'église conserve également de nombreux objets classés, en particulier ceux provenant de l'ancienne abbaye du Vœu : des statues (la Vierge et Saint Augustin), des bas-reliefs en albâtre de Nottingham (Assomption et scène de la vie de l'impératrice Mathilde ou, autre hypothèse, découverte de la Vraie Croix par Sainte Hélène), des hauts-reliefs (du XVe, en particulier une Madone provenant des ateliers anglais des Midlands) ainsi qu'une plate tombe en pierre calcaire à l'effigie de l'abbé Lefillatre (mort en 1558) [1].

L'ensemble de l'église est inscrit aux monuments historiques par arrêté du 20 décembre 2006.

Bibliographie

  • É. Broine, « Une abbaye de chanoines de Saint-Augustin dans le Nord-Cotentin : l'abbaye Notre-Dame-du-Vœu de Cherbourg », Annuaire des cinq départements normands, congrès de Cherbourg et la Hague, 2008, pp. 7-14.
  • Yves Murie et Bernard Jehan, Notre-Dame-du-Vœu de Cherbourg, éd. Isoète, 2011.
  • Notices du Conservatoire des antiquités et objets d'art) de la Manche (CAOA).
  • Base Mérimée du ministère de la Culture.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 Lieux de cultes - Paroisse Jean-XXIII, doyenné de Cherbourg.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Bernard Launey, Cherbourg 1900-1975, éd. La Dépêche, 1976, p. 103.

Liens internes