Église Notre-Dame (Montviron)

De Wikimanche

L'église Notre-Dame de Montviron
Pignon est de l'église Notre-Dame

L'église Notre-Dame de Montviron est un édifice catholique de la Manche, située à Sartilly-Baie-Bocage.

L'église est donnée à l'abbaye de la Lucerne au moment de la fondation par les frères Philippe et Henri de Saint-Pierre-Langers, et Richard de Subligny, évêque d'Avranches.

Description

Typique du Sud-Manche, l'église est érigée au 13e siècle. On y accède par un porche surmonté d'un arc brisé au dessus duquel se dessine une ouverture circulaire.

La tour date de 1657. La nef est remaniée au 17e siècle.

Le clocher possède deux balcons construits par ordonnance de Louis XIV afin d'y poster deux gardes-côtes, qui pouvaient ainsi prévenir les villes alentours des éventuels dangers, par l'intermédiaire de signaux de fumée. 

Le cimetière entoure l'église. Dans sa partie sud, on remarque le tombeau de Louis Lebrec (1800-1868) : sur un sarcophage de granit repose son gisant en bronze, réalisé par la fonderie Havard de Villedieu. Louis Lebrec est un ancien supérieur du séminaire de Coutances, vicaire général du diocèse de Coutances, fait chevalier de la Légion d'honneur en 1857.[1]

Tombeau Louis Lebrec
Gisant de Louis Lebrec

Mobilier

Le chœur possède un autel en bois peint de gris et doré et un beau retable de 1690.

Une chaire en bois y trône, sur laquelle deux anges sont sculptés, ainsi que des stalles du même style et d'époque similaire.

Les fonts baptismaux sont à seize pans. L'église recèle onze statues.

Des éléments du mobilier, propriété de la commune, sont classés à titre d'objet aux monuments historiques en 1966

  • Le maître-autel du 17e[2]
  • Un Christ en croix (statue) [3]
  • Une statue de la Vierge à l'Enfant[4]
  • Un groupe sculpté représentant Saint Mathurin[5]
  • La chaire à prêcher de 1686 [6]
  • Les stalles du chœur [7].

Deux œuvres ont disparu :

  • Une statue de Sainte Catherine d'Alexandrie, vendue illégalement par le curé de l'église à un brocanteur vers 1964.[8]
  • Une statue de Saint Jacques apôtre[9]

Bibliographie

  • Édouard Le Héricher, Avranchin monumental et historique, vol.2, éd. Tostain, Avranches, 1847, p.656-659

Notes et références

  1. Base Leonore, notice n° L1520046
  2. Notice n°PM50000720, base Palissy (mobilier), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  3. Notice n°PM50000721, base Palissy (mobilier), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  4. Notice n°PM50000723, base Palissy (mobilier), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  5. Notice n°PM50000724, base Palissy (mobilier), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  6. Notice n°PM50000726, base Palissy (mobilier), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  7. Notice n°PM50000727, base Palissy (mobilier), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  8. Notice n°PM50000725, base Palissy (mobilier), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  9. Notice n°PM50000722, base Palissy (mobilier), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.

Liens internes

Lien externe